Ça roule! Saison 3

Modèle milieu de gamme, le premier de la marque à être équipé d’une batterie et d’un démarreur électrique. La carrosserie torpédo très répandue. Carrosserie découverte, avec capote, elle se distingue par ses 4 portes et son pare-brise escamotable. Mais elle reste ouverte sur les côtés.

 

  • Moteur 4 cylindres, 1435 cm3
  • Boîte 4 vitesses + marche arrière
  • Vitesse : 70 km/h

Symbole d’aventure, elle est l’emblème du déparquement sur les plages de Normandie lors de la Seconde Guerre Mondiale. Véhicule tout terrain, elle est développée pour être un véhicule à usage général pouvant servir au transport de personnel ou de marchandises, adaptable pour la reconnaissance et le commandement, à quatre roues motrices et pouvant porter 250 kg de charge utile. En version standard, ce petit véhicule embarque une mitrailleuse et deux fusils mitrailleurs. Il est également équipé d’une radio, attribut essentiel de ses missions de reconnaissance et de commandement. Le nom Jeep vient des initiales GP (prononcé djipy) qui signifie soit Government Purposes (usages gouvernementaux), soit Général Purpose (Usage général). Devant le succès de l’appellation Jeep, elle est déposée en juin 1950 par la marque Willys.

 

  • Moteur : 4 cylindres à soupapes latérales type Go Devil, 60CH à 4000 tr/min, 2199 cm3
  • Boîte 2 gammes de 3 vitesses par boîte relais
  • 4 roues motrices, pont avant débrayable
  • Vitesse : 100 km/h
  • Charge utile : 1054 kg

Présentée au Salon de l’Automobile de Genève en 1970, la Citroën SM représente l’innovation technologique française. Produite de 1970 à 1975, elle est un échec commercial (13 000 exemplaires vendus) pour la marque. Sa consommation importante s’acclimate mal avec la flambée du prix de l’essence (choc pétrolier de 1973). L’entretien très technique nécessaire ainsi que certains défauts de construction jamais remédiés expliquent en partie cet échec.

C’est aujourd’hui un modèle mythique de Citroën, très recherché par les collectionneurs.

 

  • Moteur : Maserati 6 cylindres en V ; 3 carburateurs double corps Weber 178 CH à 5550 tr/min
  • Boîte : manuelle 5 vitesses + marche arrière
  • Frein : à disques haute pression à assistance et commandes hydrauliques
  • Direction à assistance variable en fonction de la vitesse
  • Suspension hydropneumatique à grand débattement
  • Jantes ultra légères Michelin
  • Réglage du volant en hauteur et en profondeur
  • Vitesse : 225 km/h